Mieux s'organiser pour gagner du temps et profiter de la vie femme libre sereine souveraine plage vent brise marine lever coucher du soleil cheveux au vent planifier organiser
Développement personnel

Comment s’organiser pour (ENFIN !) profiter de la vie ?

Selon un sondage de l’IFOP de septembre 2023, 62 % des Français déclarent être prêts à arrêter de travailler pour profiter de la vie, s’ils en avaient les moyens. D’ailleurs, c’est souvent le triste constat que font les personnes avançant en âge, qui regardent vers leur passé et témoignent regrets et amertume.

Dans son livre « Les 5 Plus Grands Regrets des Mourants », l’infirmière australienne Bronnie Ware, qui a travaillé en soins palliatifs durant plusieurs années, partage les principaux regrets des personnes en fin de vie :

  • Ne pas avoir eu courage de vivre une vie fidèle à soi-même, et pas celle que la société ou les autres attendent de soi ;
  • Avoir trop travaillé et pas assez profité de sa famille ;
  • Ne pas avoir eu le courage d’exprimer ses sentiments ;
  • Ne pas avoir suffisamment entretenu ses relations amicales ;
  • Ne pas s’être permis d’être plus heureux.

S’il ne nous est pas nécessairement possible d’arrêter de travailler du jour au lendemain, il existe des astuces et des stratégies pour créer un équilibre harmonieux dans nos vies bien remplies.

Dans cet article, nous explorerons des conseils pratiques qui agiront comme un véritable coup de boost dans la gestion du temps, offrant aux mamans les techniques 2.0 pour organiser leurs journées, gagner en sérénité, et surtout, mieux profiter de la vie.

Définir ses priorités

La vie de maman est une aventure passionnante et trépidante, mais parfois, jongler entre les besoins des enfants, les tâches ménagères, le travail et le désir de prendre du temps pour soi peut sembler un défi insurmontable. La charge mentale est véritablement importante et la liste de choses à faire ne cesse de s’allonger.

La première étape est de définir quelles sont ses priorités.

Il ne s’agit pas simplement d’établir une « TO-DO list », mais bien d’extraire de sa « TO-DO » interminable les éléments qui sont VRAIMENT essentiels. Ce sont ces actions qu’il faut traiter selon la méthode ci-dessous, pour vous libérer un maximum de temps.

Comment faire pour identifier ce qui est vraiment essentiel ?

Prenez une feuille blanche et divisez-la en 4.

L’axe des ordonnées (ligne verticale) représente le degré d’importance :

  • En bas = pas important ;
  • En haut = important.

L’axe des abscisses (ligne horizontale) représente le degré d’urgence :

  • A gauche = pas urgent ;
  • A droite = urgent.

Classifiez toutes vos tâches dans ces 4 cases :

  • En bas à gauche : « Pas urgent et pas important » ;
  • En haut à gauche « Pas urgent et pas important » ;
  • En bas à droite « Urgent et pas important » ;
  • En haut à droite « Urgent et important ».
Définir ses priorités
critères urgent important
s'organiser pour profiter de la vie
vie de maman
working woman
rester motivé motivation
comment réaliser ses objectifs et réaliser ses rêves
retrouver du temps pour soi
atteindre ses objectifs
performance
maman organisée
organisation planning familial
réaliser des tâches
urgent important
définir ses priorités

Vous identifiez ainsi les tâches VERITABLEMENT essentielles, qui sont situées dans « Urgent et important ». Ce sont ces tâches sur lesquelles vous devez vous concentrer et qui sont votre première priorité. Eventuellement, vous pourrez ensuite traiter les problématiques importantes mais pas urgentes et s’il vous reste vraiment du temps et l’envie de le faire, traiter celles qui sont urgentes mais pas importantes, mais mon conseil est ici de se focaliser uniquement sur la case « Urgent et important » pour démarrer.

A partir de là, vous pouvez hiérarchiser vos responsabilités familiales et professionnelles et passer à l’étape suivante, mais avant, je vais vous expliquer les raisons pour lesquelles l’essentiel de ce que vous devez faire doit se concentrer autour de ce qui est situé dans la case « Urgent et important ».

Pourquoi est-il crucial de bien définir ses priorités ?

Dans ma conception du monde, chaque âme a choisi de s’incarner dans un corps avec un but bien déterminé. Cela ne signifie pas que tout notre destin est tracé et que tout est écrit, bien au contraire : cela signifie qu’une âme choisit de s’incarner dans tel corps et dans telle famille pour s’enrichir en vivant certaines expériences en particulier : ressentir ce qu’est la douleur, la joie, la chance, l’impuissance, l’injustice, la colère, etc.

Et elle peut choisir de faire cela au cours d’une partie de la vie, de toute une vie ou même de plusieurs d’entre elles, jusqu’à ce qu’elle trouve le moyen de transcender cela et de se libérer des émotions négatives qui peuvent s’emparer d’elle.

Dans mon cas par exemple, ma vie a été une suite d’évènements m’indiquant que la blessure que je suis venue « guérir » est celle de l’injustice, car c’est une situation que j’ai vécu plusieurs fois dans cette vie et de façon toujours plus forte, jusqu’à ce que j’en prenne réellement conscience. C’est probablement pour cela que j’ai commencé des études de langues et que j’ai finalement fini par obtenir un Master 2 en droit d’une brillante université, alors que les études de droit est une filière dans laquelle je refusais catégoriquement de m’engager à la sortie du lycée, stage à l’appui.

D’un point de vue plus spirituel, cela signifie que nous avons tous un chemin de vie qui nous amène à faire certains choix, et même malgré nous.

En prenant conscience de cela, nous pouvons diriger notre attention vers ce qui nous importe, car chacun placera le curseur différemment sur un même objet.

Et cela nous fera gagner un temps considérable, car nous n’aurons pas à répéter sans cesse les mêmes évènements avec des circonstances différentes.

Revenons dans des situations très pratiques et prenons par exemple la tâche très banale de « changer de forfait téléphonique pour avoir plus de connexion / Go etc ». Certains placeront cette tâche dans « urgent et important » parce que leur métier en dépend, parce qu’ils ont un besoin de se connecter aux autres, parce qu’ils ont peur du rejet, etc. D’autres personnes estimeront toutefois que cette tâche n’est pas importante, puisqu’il est tout-à-fait possible de vivre sans téléphone et même sans Internet. 

La classification dans chacune de ces 4 cases est donc très personnelle.

En revanche, ce qui est valable pour tous est de se concentrer sur la case « Urgent et important » car c’est, au-delà de la simple tâche, toute une logique spirituelle.

Partant de là, nous pouvons faire 2 conclusions :

  1. Notre âme étant venue s’incarner pour vivre telle ou telle expérience, certaines d’entre elles ne l’intéresseront pas ou pas pour cette vie-ci ;
  2. Toutes les tâches ne pourront donc pas être traitées, et les circonstances de vie feront que cela est impossible. 

Il est essentiel de lâcher du lest à ce stade et de faire preuve de bienveillance avec soi-même : il n’est pas possible de tout faire, et cela n’est même pas souhaitable.

C’est la raison pour laquelle vous pouvez délibérément et sans remords effacer de votre TO-DO tout ce qui se trouve dans la case « Pas urgent et pas important », voire décider de ne pas traiter non plus tout ce qui se trouve dans la case « Urgent et pas important ».

Cela vous libèrera un temps incroyable, et surtout un allègement de votre charge mentale considérable !

Mon conseil bonus pour vous aider à définir vos priorités

Apprenez à dire non. La surcharge de responsabilités peut souvent être évitée en apprenant à dire non.

Malheureusement pour beaucoup d’entre nous (et je suis la première concernée), notre éducation d’obéissance nous a amenés à devenir des adultes qui ont du mal à dire « NON », et encore moins sans se justifier.

L’exercice que je vous propose de mettre en pratique dès à présent, est d’apprendre à dire « NON » sans justification dans toutes les petites situations de la vie qui n’ont pas beaucoup d’impact.

« Puis-je vous proposer d’ajouter ceci, qui complètera formidablement bien cela… ?

– Non, merci

– Vous êtes sûr ? C’est vraiment dommage parce qu’en ce moment, nous avons une belle promotion […] !

 – Non. »

au lieu de

« Puis-je vous proposer d’ajouter ceci, qui complètera formidablement bien cela… ?

– C’est gentil, mais j’ai déjà plusieurs choses similaires, et puis c’est trop cher et blablabla ».

Cela vous permettra de vous familiariser avec ces nouvelles sensations et émotions et d’intégrer que dire juste « NON » est sécurisé et normal. Par la suite, vous pourrez dire « NON » plus aisément à des situations plus complexes, comme à vos parents vous suppliant de venir chaque dimanche pour déjeuner, ou à votre voisin ivre tambourinant à votre porte pour vous demander une énième dépanne de cigarettes en hurlant que vous n’avez pas de cœur de le laisser ainsi.

En disant « NON » aux demandes superflues et toxiques, vous libérerez du temps pour les aspects les plus importants de votre vie. Vous éviterez de vous disperser en vous concentrant sur l’essentiel et profiterez ainsi beaucoup plus de vos moments de temps libre pour croquer la vie.

Créer un planning réaliste

Et pour cela, séquencez et planifiez vos actions prioritaires dans votre agenda !

Comme je l’explique dans mon article relatif à la définition et à l’application de ses bonnes résolutions, séquencer les activités et les planifier dans son agenda sont des étapes essentielles pour une gestion efficace du temps.

Séquencer les activités consiste à décomposer les étapes des objectifs complexes en petites actions facilement réalisables. Plutôt que de gravir l’Everest d’un coup, vous n’en voyez que le premier col ; puis vous franchissez le suivant, et ainsi de suite. Petit à petit, vous arriverez tout en haut.

Et dans la réalisation de ces actions, il y a 2 stratégies :

  • La première consiste à vous réserver de gros blocs de temps dédiés : définissez des plages horaires spécifiques pendant lesquelles vous êtes indisponible et traitez vos actions prioritaires. Évitez la tentation de la multitâche, car cela peut souvent entraîner une perte d’efficacité. En vous concentrant pleinement sur une tâche à la fois, vous maximiserez votre productivité.
  • La deuxième est celle des petits pas : elle permet d’intégrer plusieurs petites actions facilement dans son quotidien et avancer dans ses projets sans faire de concessions sur les temps libres ou les temps de plaisir. Notez dans un carnet toutes vos actions prioritaires et utilisez chaque moment de « temps mort » pour sortir votre carnet et réaliser vos actions prioritaires : par exemple, lorsque vous êtes dans une salle d’attente, plutôt que de scroller sur Facebook, prenez ce temps pour programmer la visite d’entretien de la chaudière, vérifier si les devoirs du grand ont bien été faits, ou même lui faire réviser sa poésie, plutôt que d’attendre le soir pour accomplir tout cela.

La première stratégie vous permet de disposer de plusieurs jours « off » où vous pouvez profiter sans vous soucier des choses à faire. Elle est idéale à mettre en application avant les vacances par exemple.

La deuxième stratégie sera à privilégier dans le quotidien, pour profiter chaque jour d’un maximum de temps de qualité avec son conjoint, ses enfants, ses amis ou avec soi-même 😊

Mon conseil bonus pour vous aider à créer un planning que vous respecterez

Intégrez-y des moments de flexibilité ! La vie de maman est souvent imprévisible, alors prévoyez des pauses pour éviter la fatigue. Acceptez l’imprévu avec souplesse, en intégrant des moments de flexibilité dans votre emploi du temps. Cela vous permettra de faire face aux changements inattendus sans stress inutile.

Et intégrez-y des moments de pur plaisir au même titre que n’importe quelle tâche dans votre agenda : après tout, qui a dit que décompresser 3h au spa n’était pas prioritaire ? 😉 C’est même une composante essentielle pour être une maman épanouie !

Impliquer la famille

Pour retrouver du temps pour vous, partagez les responsabilités entre tous les membres de la famille.

Encouragez les enfants à participer aux tâches ménagères adaptées à leur âge. Il ne s’agit pas d’esclavagisme ; tous les membres de la famille font partie de ce clan, et il n’appartient pas à l’un plus qu’à l’autre d’effectuer certaines tâches pour le bien commun.

N’hésitez pas à impliquer votre partenaire dans la gestion quotidienne, ce qui vous libèrera également d’une partie de votre charge mentale. Si vous avez l’habitude de tout organiser (vacances, fête, etc), essayez de laisser les rênes à votre partenaire pour un petit évènement.

Même si cela ne sera certainement pas comme vous l’aurez fait et qu’il y aura peut-être des loupés, ses « erreurs » pourront lui faire prendre conscience de tout ce que l’organisation de cet évènement implique, et de tout ce à quoi vous devez penser. Progressivement, votre partenaire montera en compétence et vous pourrez réellement profiter qu’il se charge de telle opération pour vous organiser un moment de détente de votre côté, à moins que vous ne vous rendiez compte qu’en réalité, il gère déjà très bien ! 😉

Et il en est de même pour les enfants : ils acquièrent par la pratique. Laissez-les gérer au maximum l’enfilage de chaussures, le pliage de linge ou la préparation de la table à manger. Petit à petit, ils vont parfaire leur technique 😊

Mon conseil bonus pour vous aider à impliquer la famille

Communiquez ouvertement : exprimer vos besoins et vos attentes en toute franchise et sans reproches vous sera salutaire.

Les techniques de communication non-violente préconisent à ce sujet de parler de soi, de ses ressentis et de ses besoins propres plutôt que de se concentrer sur les actions des autres.

Par exemple, au lieu de dire « Tu ne m’aides jamais dans les tâches ménagères, tu laisses toujours tout traîner et tu n’es même pas capable de faire quelque chose de simple comme mettre la table, je n’en peux plus de tout faire ici ! Je ne suis pas à ton service ! »

vous pouvez dire

« Quand tu ne m’aides pas dans les tâches ménagères, j’ai le sentiment d’être seul(e) dans mon rôle de parent et de chef de famille. Je me sens submergé(e) par l’étendue des tâches à accomplir et j’ai besoin de ton aide et de ton support, par exemple, en ramassant tes affaires ou en mettant la table le soir. »

Un dialogue ouvert avec votre famille permettra une meilleure compréhension mutuelle et favorisera une collaboration efficace dans la gestion du temps.

Utiliser la technologie à bon escient

Pour mieux organiser vos journées et retrouver du temps pour profiter de ce qui compte réellement, vous pouvez aussi vous aider d’applications de gestion du temps.

Cela pourra notamment vous être utile lorsque vous avez du mal à vous motiver seul pour créer et tenir à jour votre agenda réaliste (étape 2 ci-dessus). Cela pourra également vous être utile pour coordonner et synchroniser les agendas de toute la famille, et a fortiori dans le cas des familles recomposées. En ce sens, la technologie peut être une alliée précieuse dans la gestion du temps.

Gagner du temps en cuisine

Il existe plusieurs astuces vous permettant de faire des gains de temps considérables lorsque vous cuisinez.

Voici mes 3 préférées :

👉 Débutez toujours votre recette par l’élément de cuisson le plus long (ex. riz, pâtes, autres féculents, etc.). Vous pourrez, pendant ce temps, démarrer la cuisson de légumes ou d’une viande ou un poisson ou même carrément étendre votre linge ou vous occuper d’autres tâches ménagères.

👉 Lorsque vous préparez vos légumes pour les cuire, essayez de les couper le plus finalement possible afin que leur cuisson soit la plus rapide et qu’ils conservent un maximum de vitamines. Privilégiez également les viandes à griller (escalopes de poulet, etc) ou les petits filets de poisson : ceux-ci sont vraiment plus rapides à la cuisson que les grosses pièces. D’ailleurs, le poisson cuit beaucoup plus vite que la viande : pour une même taille et un même poids, une pièce de viande cuira par exemple pendant 10 min tandis que le poisson cuira pendant seulement 3-4 min.

👉 Cuisinez en grande quantité et congelez vos plats tout prêts. Cela vous dépannera dans bien des situations. Gagnez de temps sur la décongélation en congelant des portions individuelles.

Et pour aller plus loin, si vous prévoyez d’emmener bébé en vacances, voici encore de super astuces pour organiser ses repas et gagner du temps.

S’accorder du temps pour soi

Comme je l’ai déjà évoqué à différentes reprises au courant de cet article, priorisez votre bien-être physique et mental en planifiant des moments de détente. Explorez des activités relaxantes qui vous permettront de recharger vos batteries.

Être maman, OK, mais être une maman épanouie, c’est beaucoup mieux ! 😉

Et cela est d’autant plus important que vos enfants de moins de 7 ans sont énergétiquement liés à votre propre niveau énergétique, comme je l’explique dans cet article. Ce que vous rayonnez va donc vous être renvoyé en miroir par vos enfants, mais aussi par votre entourage par la loi d’attraction. Mais ce sera pour un prochain article 😉

Conclusion

La gestion du temps pour les mamans peut être un défi, mais en suivant ces conseils pratiques, vous pouvez organiser vos journées de manière beaucoup plus efficace.

En libérant du temps pour vous-même, vous trouverez une sérénité bien méritée au milieu du tumulte quotidien de la vie de maman, tout en créant l’espace nécessaire pour mieux profiter de chaque moment.

Mettez en pratique ces conseils, faites de la gestion du temps votre alliée, et redécouvrez la sérénité et la joie dans votre vie trépidante de maman. Après tout, prendre soin de soi est la clé pour être la meilleure version de soi-même en tant que maman.

Cet article participe à un évènement interblogueurs organisé par le site BÉBÉ À TABLE, rassemblant des centaines de meilleures pratiques sur le thème « Mieux s’organiser pour profiter de la vie » !

Quelle astuce vous a plu en particulier ? Partagez les vôtres dans les commentaires, cela sera utile pour moi et pour tous les lecteurs, nous n’avons jamais fini d’apprendre 😊​

Si vous avez aimé cet article ou si vous pensez qu'il pourra aider quelqu'un, vous êtes libre de le partager :)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Origami Mama

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

OfferT

Vous êtes libre de télécharger gratuitement l'e-book

"5 astuces pour une Maison Propre et Rangée 

en Toutes Circonstances"

SANS y passer des heures au carré

Retrouvez du temps pour ce qui compte 💖