Guide pour les futures mamans : astuces et conseils pour un allaitement serein attitude mentale positive soutien et aide apprendre les positions d'allaitement Madone inversée consultante en lactation alimentation femme allaitante aliments galactogÚnes bien démarrer son allaitement allaitement facile allaiter à la demande bienveillance maternage gros-plan femme qui tient un nouveau-né nourrisson et l'allaite robe vert kaki femme blonde cheveux ondulés contrejour
Allaitement

Bien DĂ©marrer son Allaitement : Guide pour les Futures Mamans

Futures mamans, félicitations !

L’allaitement maternel est une expĂ©rience incroyable qui vous permettra de crĂ©er un lien spĂ©cial avec votre bĂ©bĂ©. Et rien que pour cela, c’est dĂ©jĂ  le plus beau cadeau que vous puissiez faire Ă  votre bĂ©bĂ© !

Mais je sais que cela peut aussi ĂȘtre intimidant lorsque l’on n’a aucune femme allaitante, voire aucune personne avec un bĂ©bĂ© dans son entourage !

C’est pourquoi j’ai rassemblĂ© ici les fondamentaux qui vous aideront Ă  bien dĂ©marrer votre allaitement. Et de la maniĂšre la plus sereine possible 😉

1. Adoptez une Attitude Mentale Positive

Tout d’abord, rappelez-vous qu’il est normal de se sentir un peu nerveuse Ă  propos de l’allaitement et de l’arrivĂ©e de BĂ©bĂ©.

Prenez le temps de vous prĂ©parer mentalement en vous disant que vous ĂȘtes capable et que vous pouvez le faire ! Pour celles qui me connaissent dĂ©jĂ , vous savez Ă  quel point j’insiste sur les attitudes mentales positives via la mĂ©ditation ou la visualisation.

Mais cela n’est pas simplement une vue de mon esprit ! Des Ă©tudes montrent que l’Ă©tat Ă©motionnel de la mĂšre influence la rĂ©ussite de l’allaitement.

J’aimerais vous partager une recherche publiĂ©e dans la revue « Journal of Obstetric, Gynecologic & Neonatal Nursing » en 2013. Elle a rĂ©vĂ©lĂ© que les mĂšres qui avaient une attitude positive envers l’allaitement Ă©taient plus susceptibles de rĂ©ussir Ă  allaiter. Plus encore, elles Ă©taient plus susceptibles d’allaiter longtemps et d’allaiter exclusivement !

Pour bien démarrer votre allaitement, prenez donc le temps de vous détendre et de vous préparer mentalement et émotionnellement.

Les 5 choses j’aurais aimĂ© connaĂźtre concernant l’attitude mentale (et que personne ne vous dit !)

  • S’éduquer sur les bienfaits de l’allaitement est un facteur clĂ© de sa rĂ©ussite. Mais attention ! Faites le tour de tous les aspects : bienfaits pour l’enfant, mais aussi pour la mĂšre.
  • Pratiquez la pleine conscience et des exercices de respiration pour rĂ©duire le stress et apprendre Ă  rester calme et confiante.
  • Ne sous-estimez pas l’importance du soutien Ă©motionnel pendant cette pĂ©riode. Parlez ouvertement Ă  votre partenaire et Ă  votre famille de vos craintes et de vos attentes. Entourez-vous d’un soutien positif ! PrĂšs d’1 allaitement sur 2 s’arrĂȘte par manque de soutien social.
  • Rappelez-vous que l’allaitement peut ĂȘtre une expĂ©rience Ă©motionnellement intense. Alors, faites-vous confiance et Ă©coutez TOUJOURS votre intuition et votre instinct de maman.
  • Allaiter est une expĂ©rience merveilleusement gratifiante, mais cela peut parfois ĂȘtre un dĂ©fi lorsque des « problĂšmes techniques Â» surviennent. Soyez douce avec vous-mĂȘme et donnez-vous la permission de demander de l’aide – ce n’est ni un Ă©chec, ni une honte ! Prenez conseil auprĂšs de consultantes en lactation ou professionnels de la santĂ©.

2. Apprenez les Positions d’Allaitement

Il existe plusieurs positions d’allaitement diffĂ©rentes, alors ne vous inquiĂ©tez pas si « La Madone » ou le « ballon de rugby » ne vous Ă©voquent rien pour le moment !

Mais au fait, pourquoi est-ce important pour bien dĂ©marrer son allaitement ?

Une bonne position d’allaitement est essentielle pour un allaitement rĂ©ussi.

Comme je l’explique dans mon article liĂ© Ă  la tĂ©tĂ©e efficace, une position inconfortable va ĂȘtre source de tensions. Non seulement elle provoquera une mauvaise prise du sein par le bĂ©bĂ©, mais elle inhibera aussi le rĂ©flexe d’éjection du lait de la mĂšre. Ces deux facteurs ont pour consĂ©quence une chute de la lactation.

Pour bien dĂ©marrer votre allaitement, vous pouvez vous familiariser avec les diffĂ©rentes positions en utilisant un poupon ou tout autre objet « lesté » pour dĂ©couvrir les sensations et vous sentir Ă  l’aise le jour J. N’hĂ©sitez pas Ă  utiliser des coussins d’allaitement pour vous soutenir et rendre l’allaitement plus confortable.

Les 5 choses j’aurais aimĂ© connaĂźtre concernant les positions d’allaitement (et que personne ne vous dit !)

  • Ne faites pas l’impasse sur la dĂ©pense liĂ©e au coussin d’allaitement. Il sera votre meilleur ami, voire votre amant tant vous aimerez passer du temps avec lui 😂​ Il vous sera indispensable pour allaiter comme pour dormir, et
 SCOOP ! Il est dĂ©jĂ  tellement agrĂ©able pendant la grossesse pour soulager votre dos, donc sans conteste, achetez-en un !
  • N’hĂ©sitez pas Ă  demander Ă  votre sage-femme ou Ă  votre consultante en lactation de vous montrer les diffĂ©rentes positions lors de vos visites prĂ©natales. C’est une mine d’informations bienvenue qui pourra vous Ă©viter des difficultĂ©s.
  • Il n’y a pas « UNE Â» position mais bien « DES Â» positions d’allaitement ! Il est important de pratiquer chacune d’entre elles car elles vont toutes drainer une zone du sein diffĂ©rente. Penser que l’on peut trouver une seule position confortable n’est pas rĂ©aliste. Cela peut engendrer des engorgements, et en cas d’engorgement il faudra nĂ©cessairement changer de position. Autant le savoir tout de suite pour se l’éviter !
  • Ne vous dĂ©couragez pas si vous n’y arrivez pas tout de suite. Manipuler un bĂ©bĂ© qui ne tient pas sa tĂȘte demande un peu de pratique ! Si vous rencontrez des douleurs ou des inconforts lors de l’allaitement, consultez une consultante en lactation pour obtenir des conseils sur la meilleure position Ă  adopter.
  • Rappelez-vous que les positions d’allaitement peuvent Ă©voluer avec le temps, alors soyez ouverte Ă  l’expĂ©rimentation et Ă  l’adaptation en fonction des besoins changeants de votre bĂ©bĂ©.

3. Assurez-vous de Bien Manger et de Boire Suffisamment

Une alimentation saine joue un rÎle crucial dans la production de lait maternel. Cela a été confirmé par une recherche publiée dans le « American Journal of Clinical Nutrition » en 2012.

Pour bien dĂ©marrer votre allaitement, assurez-vous de manger des repas nutritifs remplis de fruits, de lĂ©gumes et de protĂ©ines. Et n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau pour rester hydratĂ©e !

Les 5 choses j’aurais aimĂ© connaĂźtre concernant l’alimentation de la femme allaitante (et que personne ne vous dit !)

  • Vous aurez faim, et ce, pratiquement tout le temps ! Votre corps brĂ»le Ă©normĂ©ment de calories Ă  produire du lait. Gardez des collations saines Ă  portĂ©e de main pour les moments oĂč vous avez besoin d’un regain d’Ă©nergie (barres de cĂ©rĂ©ales, etc).
  • N’hĂ©sitez pas Ă  manger gras, mais attention : EXIT les Snickers et compagnie, mangez de bonnes graisses ! Le lait est largement influencĂ© par la qualitĂ© des aliments mangĂ©s par la mĂšre allaitante. Les bonnes graisses vous aideront Ă  retrouver de l’énergie et Ă  enrichir votre lait sans pour autant vous faire prendre de poids. Certains super-aliments gras ont mĂȘme plutĂŽt l’effet inverse ! (Personnellement, j’ai perdu une taille par rapport Ă  mon poids avant grossesses đŸ˜±â€‹)
  • Certains aliments peuvent augmenter votre production lactĂ©e, et d’autres vont venir la rĂ©duire. Renseignez-vous au prĂ©alable pour ne pas avoir de mauvaises surprises !
  • Vous aurez faim tout le temps, mais vous aurez aussi trĂšs soif ! Et votre soif pourra se dĂ©clarer n’importe quand, Ă  tout moment, subitement
 Buvez beaucoup d’eau tout au long de la journĂ©e pour rester hydratĂ©e et favoriser une production de lait adĂ©quate. Car OUI, sans eau, vous ne pourrez pas produire de lait ! Gardez toujours une petite bouteille d’eau dans votre sac, et placez une bouteille d’eau dans toutes les piĂšces de la maison. Ce ne sera jamais de trop !
  • Les rĂ©gimes restrictifs ou drastiques sont Ă  Ă©viter en-dehors d’un contexte d’allaitement, mais c’est encore plus vrai lorsque l’on doit nourrir un petit de sa propre chair ! Ce type de (sous-)alimentation peut gravement affecter votre production de lait et votre santĂ© de maniĂšre gĂ©nĂ©rale. Rappelez-vous que votre santĂ© et votre bien-ĂȘtre sont tout aussi importants que ceux de votre bĂ©bĂ©, alors prenez soin de vous et donnez-vous la prioritĂ© lorsque c’est nĂ©cessaire.

4. Soyez Disponible et Allaitez Ă  la Demande

Commencez Ă  observer les signaux de faim de votre bĂ©bĂ© dĂšs les premiers jours aprĂšs la naissance. Un nouveau-nĂ© ne va pas commencer Ă  pleurer immĂ©diatement. Il va plutĂŽt vous faire comprendre sa faim par des petits signes : il ouvre la bouche, sort sa langue, fais des petits bruits avec sa bouche, mord son poing


Et c’est Ă  ce moment-lĂ  que vous pouvez lui proposer le sein. Ne vous mettez pas en tĂȘte de suivre un horaire strict et des quantitĂ©s dĂ©finies. Écoutez plutĂŽt les signaux de votre bĂ©bĂ© et adaptez-vous Ă  ses besoins changeants.

LĂąchez prise quant Ă  ce que qu’il mange ! Cela est d’autant plus difficile que ce n’est pas du tout ce qui est « enseigné » dans beaucoup de maternitĂ©s, qui vous inciteront Ă  allaiter Ă  heures fixes et Ă  espacer les tĂ©tĂ©es pour « remplir les seins ».  Pour bien dĂ©marrer son allaitement, voici les 5 choses que vous devez savoir !

Les 5 choses j’aurais aimĂ© connaĂźtre concernant la disponibilitĂ© de la femme allaitante (et que personne ne vous dit !)

  • Contrairement Ă  ce que l’on pourrait penser, le fait d’espacer les tĂ©tĂ©es n’augmente pas la production de lait. Et au contraire ! Si l’on ne prend pas ses prĂ©cautions, espacer les tĂ©tĂ©es risque plutĂŽt de faire baisser la production. Je vous encourage Ă  garder un nombre de tĂ©tĂ©es important pour maintenir une bonne lactation.
  • Allaiter votre bĂ©bĂ© Ă  la demande va vous demander une grande disponibilitĂ©, car le lait maternel est beaucoup plus digeste que le lait artificiel. Cela signifie que BĂ©bĂ© va probablement revenir plus souvent au sein que les bĂ©bĂ©s nourris au lait artificiel (encore que
 !). Mais attention ! Cela ne signifie pas que votre lait est moins nourrissant, comme ce que l’on entend parfois (allez voir mon article sur les mythes liĂ©s Ă  l’allaitement, qui aborde ce sujet).
  • Vous donnerez le sein pour nourrir votre petit, mais pas seulement ! Le sein rĂ©pond Ă  un besoin de chaleur, de douceur, d’affection et de contact avec votre nouveau-nĂ© (et mĂȘme avec votre bambin
). Mais Ă©galement, il le rassure ! Quand il a peur, quand il a mal
 Il viendra naturellement vous demander Ă  tĂ©ter. Le savoir en amont vous permet de vous rassurer Ă©galement sur ce comportement « primaire Â» tout-Ă -fait normal de votre enfant. Et cela augmente son autonomie, comme je le dĂ©veloppe ici.
  • Vous serez disponible nuit et jour
 Ou pas ! Cela dĂ©pendra vraiment de votre bĂ©bĂ© et de ses besoins propres et cela n’a rien Ă  voir avec la qualitĂ© du lait bu. Certains sont de petits dormeurs, d’autres non, certains auront besoin de tĂ©ter la nuit jusque leurs 3 ans, et d’autres feront leurs nuits Ă  6 semaines de vie. Comme vous avez probablement un appĂ©tit diffĂ©rent de votre voisine de palier, chaque bĂ©bĂ© rĂ©agira diffĂ©remment. Ce sera donc vous et votre chance ! đŸ˜‰
  • Votre disponibilitĂ© ne se limitera pas aux 4 murs de votre maison ! PrĂ©parez-vous Ă  allaiter partout et en toutes circonstances. L’important est que vous donniez Ă  votre bĂ©bĂ© une constance maximale dans votre comportement et vos rĂ©actions pour qu’il puisse apprĂ©hender le monde avec un sentiment de sĂ©curitĂ©. Un bĂ©bĂ© ne comprend pas pourquoi le comportement de sa mĂšre varie d’un moment Ă  l’autre en proposant parfois le sein Ă  sa demande et parfois non. Mais rassurez-vous, il existe de nombreuses astuces pour allaiter partout trĂšs discrĂštement 😉

5. Cherchez du Soutien et des Ressources

Je l’ai soulignĂ© Ă  plusieurs reprises au courant de cet article et c’est pour cette raison que cela mĂ©rite un chapitre dĂ©diĂ©.

Le soutien de votre entourage joue un rĂŽle crucial dans votre succĂšs en matiĂšre d’allaitement, qu’il s’agisse de votre partenaire, de votre famille ou de vos amis.

Assurez-vous que votre entourage comprend votre choix d’allaiter et qu’il vous soutient dans cette dĂ©cision importante.

Les 5 choses j’aurais aimĂ© connaĂźtre concernant le soutien de l’entourage (et que personne ne vous dit !)

  • Pour dĂ©velopper votre rĂ©seau de soutien, vous pouvez rejoindre des groupes dĂ©diĂ©s en live ou en ligne avant mĂȘme que votre bĂ©bĂ© n’arrive. Si vous ĂȘtes plutĂŽt anxieuse, cela vous permettra de vous familiariser avec les questions les plus frĂ©quentes et les diverses situations qui peuvent apparaĂźtre. Vous verrez aussi Ă  quel point les mamans y sont nombreuses et que votre cas n’est pas un cas particulier. Beaucoup de mamans vivent ou ont vĂ©cu la mĂȘme situation que vous, et peuvent vous aider Ă  rĂ©pondre Ă  de nombreuses questions que vous vous posez.
  • Pour bien dĂ©marrer votre allaitement, impliquez votre partenaire dans le processus d’allaitement dĂšs le dĂ©part, en lui expliquant vos besoins en matiĂšre de soutien et en lui demandant de vous aider lorsque cela est nĂ©cessaire.

Personnellement, j’avais tendance Ă  tout vouloir faire moi-mĂȘme et Ă  me dĂ©brouiller seule (comme Ă  mon habitude de maniĂšre gĂ©nĂ©rale), mais l’épuisement est arrivĂ© bien assez tĂŽt.

Mon conjoint est de bonne volontĂ© et fait vraiment tout ce que je lui demande, mais j’ai besoin de lui demander. Ce n’est vraiment pas de la mauvaise volontĂ© ; il ne sait tout simplement pas anticiper mes besoins ou attentes car nous n’avons pas les mĂȘmes.

En fait, beaucoup d’expĂ©riences de vie m’ont montrĂ© que l’on donne ce que l’on souhaiterait recevoir. Toutefois, la personne qui reçoit ne parle pas nĂ©cessairement le mĂȘme langage, et donne Ă©galement, pour sa part, ce qu’elle souhaiterait recevoir. D’oĂč les incomprĂ©hensions !

Exemple. Votre conjoint fait le mĂ©nage en pensant vous aider Ă  vous rendre plus disponible pour BĂ©bĂ©. De votre cĂŽtĂ©, vous avez peut-ĂȘtre besoin qu’il s’occupe plutĂŽt des changes la nuit pour vous reposer au maximum car vous ĂȘtes trĂšs fatiguĂ©e. Il croit bien faire, et pourtant vous n’ĂȘtes pas satisfaite !

  • Si vous rencontrez des difficultĂ©s pendant l’allaitement, n’hĂ©sitez pas Ă  demander de l’aide Ă  une consultante en lactation ou Ă  un professionnel de la santĂ© spĂ©cialisĂ© dans l’allaitement.
  • Pour augmenter votre confiance en vous, informez-vous au maximum avant l’arrivĂ©e de bĂ©bĂ© Ă  l’aide de livres, articles et applications sur l’allaitement pour obtenir des informations et des conseils supplĂ©mentaires.
  • N’ayez pas peur de poser des questions. Aucune question n’est bĂȘte et aucune ne doit ĂȘtre taboue ! S’il y a des questions, il y a des rĂ©ponses, et l’inverse est vrai Ă©galement !

6. Soyez Douce avec Vous-mĂȘme

Rappelez-vous qu’apprendre Ă  allaiter peut prendre du temps, alors soyez patiente et bienveillante avec vous-mĂȘme comme vous l’ĂȘtes avec votre bĂ©bĂ©.

Selon une Ă©tude publiĂ©e dans le « Journal of Midwifery & Women’s Health » en 2007, les mĂšres qui faisaient preuve de compassion envers elles-mĂȘmes avaient moins de stress et Ă©taient plus satisfaites de leur expĂ©rience d’allaitement.

En sus, leur taux d’ocytocine s’en trouve augmentĂ© et cela tombe bien, puisque c’est l’hormone du bonheur, de l’amour, mais aussi
 De la production du lait maternel ! C’est donc un facteur dĂ©terminant pour bien dĂ©marrer son allaitement.

Ne vous mettez pas trop de pression et rappelez-vous que vous faites de votre mieux pour votre bĂ©bĂ©. Prenez soin de vous et n’oubliez pas de vous accorder des moments de repos lorsque vous en avez besoin.

Conclusion

En suivant ces conseils, vous pouvez commencer votre voyage d’allaitement de maniĂšre sereine et confiante !

Pour bien dĂ©marrer votre allaitement, prĂ©parez-vous mentalement et Ă©motionnellement, apprenez les positions d’allaitement, assurez-vous de manger et de boire suffisamment, soyez disponible, cherchez du soutien et surtout, soyez bienveillante avec vous-mĂȘme.

Vous ĂȘtes sur le point de vivre une expĂ©rience incroyable avec votre bĂ©bĂ©, alors profitez-en au maximum et faites confiance Ă  votre instinct de maman ! 😊​

Et vous, comment vous prĂ©parez-vous Ă  cette nouvelle aventure ? Si vous allaitez dĂ©jĂ  ou avez allaitĂ©, quel conseil auriez-vous aimĂ© connaĂźtre au prĂ©alable pour bien dĂ©marrer votre allaitement ? Partagez votre histoire dans les commentaires đŸ„°â€‹

Si vous avez aimĂ© cet article ou si vous pensez qu'il pourra aider quelqu'un, vous ĂȘtes libre de le partager :)

Commentaires

Lucile_Samba
Ă 

Merci pour cet article tres riche. J’aime beaucoup les 5 points personnels presents a chaque paragraphe. J’ai l’impression qu’il y a encore beaucoup de tabous et de non dits autour de l’allaitement, et peu d’informations pour sensibiliser a la preparation a l’allaitement.



    Ă 

    Bonjour Lucile !
    Merci pour ton message ! 🙏
    Effectivement, il y a encore trop de dĂ©sinformation et de tabous au sujet de l’allaitement. Beaucoup d’expĂ©riences se soldent en Ă©chec trĂšs rapidement du fait de ces fausses informations et cela me brise le coeur. C’est pour cette raison que je milite activement pour que ces mythes cessent !



Ă 

Merci beaucoup pour cet article complet qui, j’en suis sĂ»re, aidera beaucoup de futures mamans. Prendre soin de soi (bien manger, s’hydrater, ĂȘtre douce et bienveillante avec soi-mĂȘme, oser se confier en cas de difficultĂ©s et demander de l’aide) est effectivement indispensable.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Origami Mama

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accùs à l’ensemble des archives.

Continue reading

OfferT

Vous ĂȘtes libre de tĂ©lĂ©charger gratuitement l'e-book

"5 astuces pour une Maison Propre et RangĂ©e 

en Toutes Circonstances"

SANS y passer des heures au carré

Retrouvez du temps pour ce qui compte 💖