Encas sain Goûter équilibré Amandes noisettes céréales lait Tartine banane graines de chia beurre de cacahuètes amandes noix de cajou Que manger pour avoir plus de lait
Allaitement

Que manger pour avoir plus de lait pour Bébé ?

Comment augmenter sa lactation pour avoir plus de lait pour nourrir Bébé ? C’est ce que nous allons voir dans cet article, en nous focalisant sur l’un des nombreux facteurs permettant de stimuler la lactation : l’alimentation !

Nous allons donc parler des aliments galactogènes, c’est-à-dire des aliments qui vont nous aider au quotidien à avoir une production plus abondante pour pouvoir nourrir suffisamment votre Bébé et combler entièrement ses besoins.

C’est l’heure de l’apéro !

Qui a dit que l’apéro était seulement pour les parents ? 😊 Bébé profite ici de votre production de lait boostée grâce aux amandes et noix de cajou (salées ou nature selon vos préférences).

Vous pouvez les consommer entières, avec ou sans la peau (pour les amandes, à laisser tremper quelques heures dans un verre d’eau pour retirer en facilement la peau si vous n’aimez pas cela), ou sous forme de pâte ou de purée sur des petits toasts par exemple, à agrémenter de pesto, tomate séchée, basilic… Au gré de vos envies !

Et pour accompagner tout cela, vous pouvez boire de la bière 🍺​, de préférence sans alcool. Grâce au malt d’orge contenu dans la bière, vous allez là aussi, stimuler votre production lactée.

Et au repas, que mange-t-on ?

Entrons dans le vif du sujet : nous allons passer en revue les différents fruits, légumes, légumineuses et céréales galactogènes, qui vont vous aider à booster votre lactation.

Les Légumes galactogènes

Concernant les légumes, beaucoup d’entre eux vont stimuler la production de lait. Parmi eux, vous retrouverez les carottes 🥕 (crues ou cuites) et la salade verte, que vous pouvez manger facilement à chacun de vos repas si vous le souhaitez.

Le topinambour et le fenouil sont aussi d’excellents aliments, à favoriser si vous souhaitez augmenter votre lactation. Le fenouil est le plus connu car on le retrouve très souvent dans les tisanes, c’est d’ailleurs un goût que les bébés affectionnent beaucoup généralement, en plus des bienfaits sur le système digestif. Vous pouvez le manger en salade ou braisé à l’orange, ou parsemer vos poissons ou salades de graines de fenouil ou de fenugrec (très peu connu mais c’est un véritable superaliment !). Essayez aussi de le manger en salade avec des agrumes (par exemple, des oranges sanguines, c’est excellent !).

Les Céréales galactogènes

Concernant les céréales, le millet, le quinoa (rouge ou blanc, peu importe), les flocons d’avoine ou les flocons d’orge, le son d’avoine ou le son d’orge arrivent en tête. Vous pouvez également consommer directement de l’orge perlé ou mondé.

Enfin, nous retrouverons ici une céréale plutôt méconnue pour la stimulation de lait : le houblon. Mais attention ! Le houblon est à éviter en cas de déprime ou de dépression post-partum (baby blues). Donc, Mesdames, si vous avez tendance à être un peu triste, évitez le houblon !

Les Légumineuses

La principale d’entre elles, qui est fortement galactogène, est la lentille et ce, de quelque couleur que ce soit : blonde, brune, verte, corail… Toutes les lentilles sont favorables à votre production de lait. Donc, n’hésitez pas à les manger en salade ou en plat mitonné (dhal, saucisse aux lentilles, etc).

Les Fruits

C’est ici un aliment bonus car les fruits ne sont pas galactogènes à proprement parler, mais ils vont très clairement aider votre production de lait grâce à leur apport en vitamines et en énergie. Ils vont vous aider à vous sentir moins fatiguée.

Or, la fatigue est très néfaste pour la production de lait. Donc, la première chose à faire est de bien de vous occuper de vous, de vous reposer et de prendre en compte vos moments de fatigue. Faites une petite sieste de 10 minutes s’il le faut, écoutez votre corps et ne niez pas votre fatigue. Vous avez le droit d’être fatiguée et de le reconnaître !

Dans la philosophie bouddhique, le corps est un temple : c’est un « lieu » à aimer, respecter, chérir, honorer et protéger.

C’est d’ailleurs mon mantra chaque matin après ma séance de yoga !

En effet, si le corps ne va pas bien, la tête ne suit pas non plus. Notre corps est le tout début de notre élévation spirituelle et de l’énergie Kundalini (l’énergie vitale), qui commence au niveau du premier chakra (allez voir mon article sur le chakra racine pour en savoir plus).

Passons au moment plaisir : le dessert !

S’il y a des gourmandes parmi vous, vous serez contentes de savoir que vous pouvez vous faire plaisir sans culpabiliser (ou en tous cas, un peu moins 😉) !

Qui dit dessert (ou goûter) dit une fois sur deux « chocolat ». 🍫😍🤎​ Le chocolat est très favorable à la lactation et vous apportera aussi le magnésium qui aide à lutter contre la fatigue. N’hésitez pas à en manger (mais sans en abuser 😉), qu’il s’agisse de chocolat noir ou au lait, ou de chocolat aux amandes (combo gagnant !)

Vous pourrez aussi prévoir des desserts à base d’aliments que nous avons déjà évoqués : cake à la carotte, aux flocons d’avoine, etc.

Pour le goûter, il y a bien évidemment tout ce qui est barres de céréales ou de malt d’orge que vous pouvez faire vous-même ou que vous pouvez acheter en supermarché.

Les petites bouches se régaleront aussi de tartines de purée d’amande ou de cajou sur du pain complet, avec par-dessus un peu de confiture pour la douceur ! C’est excellent et vous retrouvez les bienfaits des céréales et des oléagineuses tout en vous faisant plaisir !

Et pour accompagner tout cela, quoi de mieux que de boire un verre de lait végétal (lait d’avoine, lait de cajou ou lait d’amande) ! 🥛 Si vous ne l’aimez pas tel quel, vous pouvez y ajouter du cacao ou mixer des dattes, qui vont venir le sucrer et apporter également leurs propriétés galactogènes. Certaines traditions orientales veulent que la femme enceinte commence à consommer des dattes avant même la naissance du bébé afin de favoriser la lactation, à raison de quelques dattes par semaine (attention toutefois à ne pas en abuser pendant la grossesse !).

Tea Time

Après votre repas et pour digérer tous les aliments que nous venons de passer en revue, vous pouvez boire une petite tisane galactogène pour bénéficier encore une fois de ses propriétés !

Je pourrais encore en parler pendant des heures, mais voilà un résumé concis vous permettant de garder en tête l’essentiel d’une façon facile à mémoriser 😉

Pour aller plus loin

Je prends un instant pour rappeler les fondamentaux : augmenter sa production de lait, ce n’est pas seulement manger des aliments galactogènes. Il faut avant tout vérifier que les bases d’un allaitement efficace soient bien posées (bonne prise du sein, bonne position, fréquence des tétées, qualité de la succion, repos, etc). C’est seulement une fois que ces bases sont bien en place que nous pourrons agir sur l’alimentation pour augmenter sa production de lait, qui va venir en complément.

Quel aliment avez-vous préféré ? Avez-vous été surpris par l’un d’entre eux ? Quelles sont vos recettes galactogènes préférées ? Dites-le-moi dans les commentaires ! 😉

Encas sain Goûter équilibré Amandes noisettes céréales lait Tartine banane graines de chia beurre de cacahuètes amandes noix de cajou Que manger pour avoir plus de lait
Si vous avez aimé cet article ou si vous pensez qu'il pourra aider quelqu'un, vous êtes libre de le partager :)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Origami Mama

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading